Envie de participer ?
Espoirs : le coup d'arrêt !

Vainqueurs à Montpellier puis face au leader Perpignan, nos Espoirs recevaient l'Aviron Bayonnais ce samedi 21 janvier à la Croix du prince avec comme objectif, réussir la passe de trois. -Crédit photo Pablo Ordas-

Amputés de 9 titulaires habituels pour cause de sélection avec l’équipe Pro dans le cadre du Challenge européen contre Bath ce même samedi, c’est avec une équipe remaniée que cette opposition a eu lieu. Pour autant, Bayonne fournissait 8 de ses Espoirs à son équipe pro pour le match européen contre Gloucester, ce qui équilibre et enlève donc toute fausse excuse au résultat final.

Vainqueurs au match aller, nos espoirs se devaient de remettre les ingrédients nécessaires à la victoire à domicile. Bayonne, second classé derrière Perpignan dans cette poule Elite, faisait figure de gros morceau et on se doutait bien qu’ils viendraient à Pau pour laver l’affront de la défaite à domicile lors de la première journée de ce championnat où les nôtres l’avaient emporté sur le score de 29 à 13.

Malheureusement le scénario ne peut pas s’écrire d’avance au rugby et dans ce derby du 64, c’est l’équipe qui avait le plus de mordant et d’envie de victoire qui l’a emporté (mi-temps 3 à 15). Avec 4 essais de chaque côté, c’est le nombre de pénalité concédées et réussies qui fera la différence au coup de sifflet final de ce match plein de suspens, où les nôtres auront subi durant la première mi-temps et il aura fallu attendre la 52ème pour que la révolte se mette en place.

Victoire de l’Aviron 35 à 29, ce qui les projette du coup à la première place au classement juste devant Perpignan.

Le prochain déplacement à Oyonnax, dimanche prochain, devra s’optimiser si l’on veut rester dans le haut du classement. Notre équipe a des atouts, on le sait. Mais il va falloir les abattre !

L'équipe : 1. Odishvili ; 2. Rey (cap) ; 3. Cassagnabere ; 4. Seuvou ; 5. Kelland ; 6. Beukeboom ; 8. Verdun ; 7. Tagitagivalu ; 9. Lebail ; 10. Hastoy ; 11. Cavayé ; 12. Pehau ; 13. Nueno ; 14. Arbaud ; 15. Colombet. Remplaçants : 16. Cami ; 17. Calles ; 18. Allouache ; 19. Pinto da Silva ; 20. Kaiser ; 21. Meya ; 22. Couchinave ; 23. Lefler ; 24. Saliou.


Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.