Envie de participer ?
Espoirs : la victoire à 5 points

Temps ensoleillé et température printanière ce samedi 18 février sur la pelouse de la Croix du Prince pour la rencontre qui oppose nos espoirs à ceux de la Rochelle.

Le coup d’envoi est donné et de suite un en-avant à la réception est commis par un palois. Mêlée et faute sifflée contre nous qui occasionne une pénalité pour les rochelais qui ne se privent pas pour inscrire les premiers points de la partie ; 0 à 3 au bout d’une minute de jeu.

Le rythme est donné par ces rochelais qui sont venus avec des intentions mais aussi pour laver l’affront subi lors du match aller (score 18 à 27). Mais ce sont les nôtres qui, à la 6ème minute trouveront une pénal’touche dans les 10 mètres adverse avant d’enclencher un jeu pénétrant des avants et qui se soldera par un essai de notre seconde ligne Seuvou, suivi de la transformation de Lebail ; 7 à 3.

Les nôtres sont bien en place défensivement et des turn-over nous permettent de casser leur ligne comme à la 14ème et finir en terre promise par l’intermédiaire de notre pilier droit Sclavi. Lebail transforme et le score affiche 14 à 3.

A la 25ème, les rochelais viennent dans notre camp et obtiennent une pénalité ; 14 à 6.

Cinq minutes plus tard, sur une pénal’touche trouvée dans les 50 mètres, un premier point de fixation vient mobiliser la défense adverse. On écarte le jeu grand côté et c’est notre troisième ligne aile Allouache qui collant à l’action offensive, sera à la conclusion d’un magnifique essai en coin. La transformation sera manquée ; 19 à 6.

Les nôtres semblent maintenant un peu lever le pied et les maritimes en profitent pour porter le jeu dans notre camp. Ils se montrent dangereux à plusieurs reprises et finiront par marquer un essai transformé à la 37ème ; 19 à 13, l’arbitre sifflera la mi-temps 3 minutes plus tard.

La seconde période est lancée et de suite on reprend les commandes et la possession. A la 45ème une pénalité de Lebail nous donne trois points de plus ; 22 à 13.

Le jeu se pose un peu, des approximations et des fautes de part et d’autre font que le ballon change plusieurs fois de mains. Quelques changements s’opèrent et un des nôtres récemment rentré (Péhau), écope d’un carton jaune. Les rochelais en profiteront pour passer deux pénalité, à la 50ème et 54ème  et recollent au score ; 22 à 19.

On sent que ces rochelais peuvent prendre ce match à leur avantage si on ne remet pas la main sur le ballon et surtout si on ne règle pas nos soucis dans la conservation. A la 60ème, on est dans leurs 22 mètres, on insiste dans l’axe puis on fini par écarter mais on échoue à 5 mètres. Le talonneur remplaçant rochelais sort sur blessure et il se trouve qu’il y a carence vu que le premier talonneur est auparavant lui aussi sorti sur blessure. Les mêlées ne seront donc plus poussées et l'application de la règle font que les rochelais jouent à 14 et, sur la mêlée qui s’en suit, on finit par marquer aux pieds des poteaux. Avec la transformation on reprend le large ; 29 à 19.

Les rochelais ne s’avouent pas encore vaincus et nous le prouvent. A la 66ème, au départ de la mêlée (non poussée) au centre du terrain, leur centre casse deux plaquages palois avant de donner à son arrière qui finit sous les poteaux. La transformation n’est qu’une simple formalité et le score affiche 29 à 26. Il reste 13 minutes de jeu.

Le bonus offensif enlevé par cet essai rochelais et ce match qui n’est pas encore gagné font que les nôtres se doivent de repartir à l’assaut. Et c’est ce qui se produit à la 77ème par un renversement de jeu où Hastoy trouvera le chemin de l’essai complètement en coin gauche. Il se charge lui-même de la transformation... qui passe !

C’est sur ce score de 36 à 26 que l’arbitre siffle 2 minutes plus tard la fin de la rencontre sur la victoire à 5 points de nos espoirs qui fait du bien puisque nous voilà remontés 7ème ex aequo dans le classement.


Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.