Envie de participer ?
Crabos : bis repetita

Après la défaite à Brive dimanche dernier, juste en fin de match et d’un petit point (score 18 à 17), nos crabos se devaient d’effacer tout regret ce samedi lors de cette rencontre qui les oppose à Agen.

La partie démarre sur les chapeaux de roues et les équipes se rendent coup pour coup, alternant la possession et la domination territoriale jusqu’à ce qu’on commette une première faute à la 8ème minute pour voir les agenais en profiter en inscrivant le premier essai qui ne sera pas transformé ; 0 à 5.

C’est épais en face avec de beaux et grands gabarits mais les nôtres opposent vaillance, solidarité et un bon combat. A la 13ème minute une brèche s’ouvre et on écarte pour voir le premier essai complètement en coin  gauche par notre centre Box qui réussira lui-même la transformation ; 7 à 5.

On voit du beau rugby, des défenses féroces de part et d’autre et toute notre troisième ligne qui est à la découpe. Notre second centre Pinto casse plusieurs fois la ligne ce qui nous amène régulièrement dans leur 10 mètres. On pilonne leur rideau défensif mais la défense adverse tient bon. A la 20ème, ça fini par payer ; l'arbitre siffle pénalité pour position de hors-jeu d’un agenais, 15 mètres face aux poteaux et Box en profite pour inscrire 3 points de plus ; 10 à 5.

De suite après le coup de renvoi, à la 23ème, le ballon est récupéré. Après deux passages par le sol, le ballon ressort pour Aguer qui, sur crochet intérieur remarquable, casse 2 plaquages, porte le ballon sur 50 bons mètres avant d’être repris in extremis à 50 cm de la ligne d’essai. Le défenseur agenais se couche sur notre demi d’ouverture empêchant la sortie de balle pour le soutien, ce qui oblige monsieur l’arbitre à accorder un essai de pénalité. Box passe la transformation ; 17 à 5.

A la 26ème, Les agenais profitent d’une faute pour trouver la pénal’touche dans nos 10 mètres. Leur pack fera le reste et leur centre sera à la conclusion ; 17 à 12.

On aperçoit les premiers signes de fatigue tant les nôtres s’impliquent et se donnent dans ce combat. Malheureusement, alors que le temps de cette première période arrive à son terme, on a le ballon et il nous suffit de dégager en touche. On veut le faire mais on va la chercher loin et on ne la trouve pas ! Les agenais profitent de cette récupération pour contre attaquer et nous mettent à la faute. La pénalité leur donnera 3 points et la mi-temps est sifflée ; 17 à 15.

La seconde période démarre et on sent que les agenais veulent venir chercher quelque chose chez nous. Ils prennent la possession à leur compte et viennent nous inquiéter dans notre camp. 4 minutes plus tard, on se met à la faute dans nos 40 mètres et aussitôt sanctionné par leur botteur ; 17 à 18

On joue depuis 8 minutes dans cette seconde période, et les agenais procèdent déjà à deux changements et nous confisquent les ballons, venant régulièrement dans nos 10 mètres. On a du mal à se dégager, à trouver la touche sur des ballons de récupérations mais on défend vaillamment.

A la 49ème, un ballon de contre attaque nous mènera dans leur 22. Aguer qui s’est faufilé sur un petit « par-dessus » est plaqué sans ballon mais « pas vu pas pris » diront les agenais et l’arbitre laisse le jeu se poursuivre. On est dans les 5 mètres agenais, on se fait refouler et on commet une faute. On râle pour la situation d’avant, on conteste, mais l’arbitre n’apprécie pas et nous fait reculer de 10 mètres de plus.

Il faut rester dans le match et garder notre vaillance et solidarité qui fait l’admiration du public présent. A la 56ème on bénéficie d’une pénalité à 52 mètres face aux poteaux. Box la tape et la passe ; 20 à 18.

C’est crispant mais plaisant à la fois tellement que cette partie est engagée. Il reste 9 minutes à jouer et les agenais sont à 5 changements contre seulement 2 de notre côté. Ils semblent plus frais que nous surtout dans des postes éprouvants. On sent la fatigue, on conteste encore des décisions de l’arbitre qui nous fait reculer de 10 de plus et les agenais n’en demandent pas plus pour revenir dans notre camp mais heureusement sans conclure.

Plus que 4 minutes à jouer ; on procède à notre troisième et ultime remplacement dans nos lignes arrières et ces dernières minutes sont intenses et éprouvantes. Les agenais qui ont fait rentrer tout leur banc sont dans nos 30 mètres ; on défend la patrie en danger encore une fois mais on se met à la faute et l’arbitre siffle pénalité. Il reste mois d’une minute à jouer et leur botteur ne tremble pas ; 20 à 21.

Le coup de renvoi sera récupéré par les visiteurs qui tapent en touche sous le coup de sifflet final de l’arbitre de cette rencontre. Le pire des scénarios encore et encore !

Bis repetita car encore perdu d’un malheureux petit point alors que nos jeunes ont été remarquables, vaillants et exemplaires. Même si ça fait mal au moral, ils sont sortis du terrain sous la haie d’honneur de leurs adversaires et avec des applaudissements nourris des spectateurs.

Peut-être devrait-on se pencher du côté de la gestion de notre banc si l’on ne veut pas qu’un tel scénario se reproduise une troisième fois.

 

 

 


Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.