Envie de participer ?
Colomiers / Section

En déplacement à Colomiers ce samedi, nos jeunes Crabos s’étaient promis de faire quelque chose à l’extérieur. Ils en ont les moyens, vu la motivation et le cœur qu’ils y mettent tant dans les matchs qu’aux entrainements.

La première période démarre de façon très rythmée et ce durant un bon quart d’heure. Les locaux ouvrent la marque sur pénalité.

Ils mèneront d’une courte durée puisque sur un beau mouvement avant/trois-quart, étudié à la vidéo quelques jours avant, les nôtres inscrivent le premier essai qui ne sera hélas pas transformé ; 3 à 5.

Les Columérins reviennent chez nous et finissent par marquer. La transformation loupée, le score affiche 8 à 5. Une pénalité nous fera égaliser 8 à 8 jusqu’à quelques minutes avant la mi-temps, où une bagarre générale sera déclenchée après une phase de ruck. L’homme en noir voit rouge et expulsera le talonneur de Colomiers et notre 3ème ligne centre.

La seconde période débute et on assiste à un chassé-croisé. Nous marquons par un essai de Pinto, suivi de la transformation de Couchinave mais les Columérins nous imiteront de suite après. Avec une pénalité réussie de part et d’autre, le score affiche 18 à 18. Les nôtres s’offrent un troisième essai par Couchinave qui le transformera lui-même, pour nous faire passer devant, 18 à 25.

Il reste un quart d’heure de jeu. Les Columérins arrivent à enchainer 6 temps de jeu consécutifs et viennent aplatir derrière notre ligne. La transformation échoue et le score indique 23 à 25.

L’arbitre annonce qu’il reste 3 minutes à jouer. Ce reliquat de temps ressemblera à un scénario à la Hitchcock qu’il demeure presque impossible à transcrire. On manquera de peu à enfoncer le clou après un renvoi long où, après récupération, le choix au pied par-dessus le rideau défensif ne sera hélas pas bénéfique ; mais le compteur tourne.

Alors qu’on croit le match fini, car l’arbitre ne répond toujours pas aux interrogations de notre capitaine, et sur une phase de jeu où nos adversaires commettent une faute, l’arbitre nous signale un avantage pour nous. Dans la même continuité du jeu, on dégage en touche pour cloturer ce match avec les bras levés en guise de satisfaction de cette victoire. Que nenni !

Monsieur l’arbitre fait jouer la touche avec lancé pour les locaux, et ne revient pas sur l’avantage signalé auparavant. S’en suit alors un point de fixation, ballon porté par les Columérins. Le maul se forme, ne progresse pas et fini par s’écrouler pour se transformer en ruck. La règle voudrait que l’équipe qui défend récupère le ballon sur bras cassé. Encore que nenni ! L’arbitre permettra aux locaux d'insister pour sortir le ballon et de partir sur jeu déployé. Sur une passe entre 2 joueurs, notre centre Pinto met la main pour intercepter. Le ballon est touché et tombe derrière ; mais l’arbitre le voit en avant et donc siffle pénalité pour acte volontaire. Le botteur adverse ne se prive pas et passe la pénalité de la gagne. Monsieur l’arbitre siffle aussitôt la fin de la partie sur le score de 26 à 25.

Entraineurs et joueurs palois sont abasourdis. Le match fini, quelques explications ont été demandées et quelques quolibets auraient été perçus aux oreilles de l’arbitre qui, en guise de cerise sur le gâteau, sanctionnera d’un carton rouge un de nos joueurs qui innocemment ou inconsciemment, (voire les deux) se sera dénoncé. De quoi attraper une indigestion surtout après avoir appris que l’entraineur Columérin servait de chauffeur de taxi, entre le stade et la gare, à monsieur l’arbitre.

Très aimable de sa part ! (CQFD)

Mis à part ça, un grand bravo à nos crabos et beaucoup d’encouragements pour la suite du championnat. Gardez cet état d’esprit, cette cohésion et cette envie de combattre. Vous pouvez aller grapiller quelque chose cette année. Vous en avez les moyens.

 

Résultat :

Résultat Crabos : Colomiers 26 / Section 25

Commentez l’évènement

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.