Envie de participer ?
Section Paloise / Aviron Bayonnais

La rencontre se déroule au stade de Jurançon, les terrains de la ville de Pau étant frappés d’un arrêté d’interdiction.

Le coup d ‘envoi est donné à 15h30. Dès l’entâme, les nôtres prennent possession du ballon et du camp adverse. Ils seront vite récompensés par 2 pénalités (à la 4ème et 8ème minute) que Daubagna ne se prive pas de passer. Une autre pénalité à notre avantage sifflée à la 16ème minute à 35 mètres quasiment face aux poteaux, ne trouvera pas hélas le même chemin que les précédentes.

20ème minute, Bayonne est sur nos 40 mètres. Sur une bonne conquête en mêlée, le 9 joue petit côté et envoie son ailier  s’échapper seul le long de la touche et inscrire le premier essai de la partie qui sera transformé par leur ouvreur. 6 à 7 au planchot.

Les bayonnais font de nombreuses fautes « plaqueur/plaqué » et à la 25ème minute, l’arbitre siffle une pénalité à 40 mètres face aux poteaux en notre avantage. Daubagna la tente mais hélas encore légèrement à côté.

Qu’importe, les nôtres reprennent possession de la balle et suite à une « pénal’touche » trouvée dans les 5 mètres adverse à la 28ème minute, un maul se crée et permet aux vert et blanc de venir aplatir derrière la ligne bayonnaise. Daubagna passe la transformation en coin et le panneau affiche 13 à 7.

Une pénalité sifflée pour Bayonne à la 34ème minute permet aux visiteurs de revenir au score, 13 à 10.

40ème minute, suite à hors jeu bayonnais, l’arbitre siffle à nouveau une pénalité et Daubagna rajoute 3 points dans la musette. Aussitôt, l’arbitre renvoie tout le monde aux citrons sur le score de 16 à 10.

A noter notre très nette domination territoriale dans cette première période et une très bonne conquête en touche. Cependant des petites fautes ou maladresses répétées ne nous permettent pas de creuser plus l’écart et laissent les Bayonnais coller au score.

Seconde période, le jeu reprend avec des fautes successives des bayonnais toujours commises par le plaqueur qui traine dans la zone. Les nôtres optent pour la "pénal’touche" qui a déjà fait ses preuves en première période. La conquête est excellente ; une série de « pick & go » se soldera par un essai en coin que Daubagna ne se prive pas de transformer. Le pied est bon, la confiance revenue et le score est de 21 à 10.

Enième faute des bayonnais. Le pilier sort sur carton après remplacement déjà effectué et leur banc semble manquer de joueur à ce poste. La règle de la carence s’applique ; les bayonnais se trouvent donc à 13. Malgré cette supériorité numérique, les nôtres semblent lever le pied et le paradoxe est-tel que les bayonnais jouent maintenant dans notre camp.

58ème minutes, les premiers changements s’opèrent notamment en première ligne et Bayonne récupère son pilier ; Le score n’a pas évolué et les fautes et maladresses se perçoivent dans le camp palois. Les bayonnais prennent confiance, nous imposent leur jeu et leur puissance en mêlée qui devient conquérante. Ils dominent territorialement et le coaching survenu à la 70ème et 72ème minute au sein de notre équipe n’y peut rien non plus.

A la 76ème minute, sur une relance des basques au niveau des 50 mètres, leur centre viendra percer notre premier rideau pour slalomer avec le deuxième et avec 3 plaquages ratés, viendra aplatir derrière notre ligne. Le public béarnais gronde car il s’y attendait plus ou moins par rapport à la baisse d’intensité des nôtres dès le milieu de la deuxième période, mais les basques exultent en voyant le score de 21 à 17 et le temps restant à jouer.

Les 4 dernières minutes seront crispantes pour le public, on défend, on plaque, on essaie de se dégager, on procède aux derniers changements mais les bayonnais campent dans notre camp. Sur une "pénal’touche" trouvée dans nos 10 mètres, les bayonnais jouent leur dernière munition. Heureusement pour nous, le ballon est perdu dans la conquête et Daubagna dégage son camp. Ouf !!!

L’arbitre siffle la délivrance avec la victoire des nôtres sur le score de 21 à 17.

Bravo à nos jeunes espoirs mais attention à la baisse de régime en seconde période !

Prochaine journée le 8 mars : déplacement à la Rochelle.

L’équipe du jour : 1-Combier ; 2-Bourgeois ; 3-Dunny ; 4-Gaune ; 5-Fevre ; 6-Broucaret ; 7-Beraud ; 8-Monzeglio ; 9-Daubagna ; 10-Condou ; 11-Pees ; 12-Pourailly ; 13-Salinas ; 14-Cloute ; 15-Prat ; 16-Uindenhout ; 17-Loiret ; 18-Toevalu ; 19-Lourenco ; 20-Lebail ; 21-Suhit ; 22-Cazalet ; 23-Benquet.

Résultat :

Résultat Espoirs : Section 21 / Bayonne 17

Commentez l’évènement

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.